Relation au travail et à l’entreprise : les jeunes sont-ils si différents ?

le 18/10/2018

via Myrhline, l’actualité des Ressources Humaines

Les jeunes générations sont-elles vraiment aussi rebelles, attachées au sens au travail et à l’équilibre vie privée – vie professionnelle qu’on le dit ? Et de l’autre côté, les baby-boomers réputés fidèles à leur employeurs et dociles le sont-ils vraiment ? La dernière enquête menée par Opinionway en exclusivité pour Horoquartz apporte un éclairage statistique à cette opposition « jeunes VS vieux » … et bat en brèche quelques idées reçues.

Le sens au travail n’est pas l’apanage des jeunes générations

Interrogés sur les aspects et critères liés au travail et au choix d’un emploi, les 2200 salariés interrogés par Opinionway pour Horoquartz ont été plutôt unanimes. Ainsi, le travail reste une valeur essentielle pour tous (65% des répondants), peu importe la génération concernée. Les moins de 30 ans sont même 15% à y accorder « énormément d’importance, peut-être trop ».

L’importance du salaire fait également consensus. 84% des moins de 30 ans déclarent qu’il est important, voire très important de gagner beaucoup d’argent, contre 71% des 60 ans et plus.

Le sens au travail, sujet RH tendance s’il en est, n’est pas non plus réservé aux générations Y et Z. De fait, 96% des salariés accordent de l’importance à leur équilibre vie professionnelle – vie personnelle, dont 97% des moins de 30 ans, 93% des 50/59 ans et 95% des 60 ans et plus.

Quant au côté rebelle fréquemment attribué aux plus jeunes, il est lui aussi battu en brèche. Ainsi, 25% des moins de 30 ans exécutent les missions qui leur sont confiées sans discuter, contre 13% des 60 ans et plus.

Quelques différences tout de même dans la façon de travailler

Les outils technologiques, qui ont bercé les jeunes générations dès l’enfance, amènent toutefois quelques différences dans la façon de travailler. La frontière en vie professionnelle et vie personnelle (le « blurrring ») de plus en plus ténue en est la preuve. Ainsi, 33% des moins de 30 ans consultent les réseaux sociaux sur leur lieu de travail au moins une fois par jour, contre 13% des 60 ans et plus. Ils sont également 29% à écouter quotidiennement de la musique au travail, contre 14% de leurs aînés.

Ces différences accompagnent l’émergence de nouvelles envies, pour les plus jeunes, dans leur façon d’imaginer le travail de demain. Ils sont par exemple 55% à plébisciter le télétravail, contre 34% des 60 ans et plus. De même, 36% souhaiteraient avoir la possibilité de travailler à temps partiel, 23% sont tentés par le statut indépendant et 39% aimeraient pouvoir cumuler deux activités.

Des différences plutôt liées à l’âge

lire la suite sur https://www.myrhline.com/actualite-rh/relation-au-travail-et-a-lentreprise-les-jeunes-sont-ils-si-differents.html?fbclid=IwAR2GjZSgtHAA1N67keH38YxhWCgWaVStb3aV53VwNs7JM4u11dNyzfMfvqg

 

 

À lire aussi

Voir tous les articles
id Phasellus Aenean sit elit. vulputate, dolor. Praesent